Raid Aventure, un après-midi sportif et fun pour les étudiants !


Rédigé par Matthieu GRUAZ - Angers, le 17/04/2013 - 07:59 / modifié le 17/04/2013 - 08:30


Onze étudiants de l’ESPL Angers (Ecole Supérieure des Pays de la Loire) organisaient ce mardi, la 6ème édition du Raid Aventure, sur l’esplanade du Lac de Maine. Un après-midi réservé aux étudiants et placé sous le signe du sport, de la bonne humeur et (un peu) de la compétition. A vos baskets !



Raid Aventure, un après-midi sportif et fun pour les étudiants !
la rédaction vous conseille
Musique à fond, boissons énergisantes à la main, et sourires à gogo, voilà en quelques mots l'ambiance qui régnait hier au Lac de Maine. Si certains étudiants montrent une aisance remarquable au cœur des différentes épreuves, d’autres peinent un petit peu. Mais le plaisir semble de toute évidence partagé.

Les étudiants s’amusent et profitent de cet après-midi pour tester les diverses activités mises en œuvre par les onze organisateurs du Raid Aventure. Pauline Leseul, étudiante en Master MCPA à l’ESPL confirme venir ici « afin de prendre du plaisir entre amis et rendre hommage au travail fait par les élèves de son école » tout en... « voulant finir premier de cet après midi » avec son équipe, la team des « Belles fesses » ! Compétitrice donc !

Tir à l’arc, parcours du combattant, escalade... Sur chaque stand, un seul mot d’ordre : la victoire ! La plupart des épreuves se déroulent en « duel », une équipe face à une autre au rythme d'un planning transmis au début de l’après-midi par les organisateurs. Fair-play et plaisir dominent largement lors de ces affrontements.

« Le Raid Aventure, c’est du sport sympa et convivial »

Etudiante en 3ème année de Licence évènementiel, Marigue Le Crom, l'une des chevilles ouvrières du Raid Aventure, explique « réaliser ce projet dans le cadre de (s)es études » et pour « mettre en pratique ce que l’école propose ». La vocation du Raid Aventure, c'est aussi de « dynamiser la vie étudiante de l’école et d’Angers ».

Si ses épreuves sont si « fun », c’est en partie lié à la chronologie des épreuves, estime-t-elle. « De la préhistoire au futur, en passant par le présent, les étudiants ont de quoi s’amuser ! » Avec 110 participants et une vingtaine d’équipes, les organisateurs peuvent être satisfaits. Ils ont de nouveau réussi leur pari en dépit du mauvais temps de ces derniers jours "qui avait freiné et retardé les inscriptions", fait remarquer Marigue.

De quoi motiver une nouvelle équipe l'an prochain pour porter une 7e édition.




















Angers Mag