Réforme territoriale : la Bretagne, mariage définitivement impossible ?

ELECTIONS RÉGIONALES # 3


Rédigé par La rédaction - Angers, le 20/11/2015 - 07:35 / modifié le 21/11/2015 - 10:09


Les élections régionales auront lieu les 6 et 13 décembre prochain, dans un contexte de bouleversements profonds pour la collectivité : si les contours des Pays de la Loire n'ont pas bougé, la loi portant Nouvelle organisation territoriale de la République a sensiblement modifié les compétences des régions, à leur avantage. De quoi rendre encore plus fondamental le choix des électeurs, au soir du 13 décembre. Aujourd'hui, les candidats livrent leur sentiment sur un volet spécifique de la Réforme territoriale : celui de la fusion avortée entre les Pays de la Loire et son voisin breton...



la rédaction vous conseille
Voilà tout juste un an, le 25 novembre 2014 exactement, les députés entérinaient, au cours d'un vote solennel, la carte des 13 nouvelles régions, mises en place à compter du 1er janvier 2016. Certaines frontières territoriales ont profondément bougé, au point de créer des entités très importantes : l'exemple le plus probant est sans nul doute la fusion des régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes ; d'autres restent en l'état. C'est le cas des Pays de la Loire, après un débat passionné sur une éventuelle fusion avec la Bretagne voisine.

Dans ces mêmes colonnes, les députés Piron (UDI, Maine-et-Loire) et Urvoas (PS, Finistère) faisaient valoir avec force arguments leurs positions -antagonistes- à l'été 2014. Un débat désormais tranché. Définitivement ? C'est la question que nous avons posé aux têtes de liste du prochain scrutin régional...

Lire aussi ce sujet notre article "Ni Bretagne, ni Poitou-Charentes, les Pays-de-la-Loire inchangés" (03/06/2014)

Christophe Clergeau (liste soutenue par le Parti socialiste, le PRG, CAP 21 et plusieurs mouvements écologistes dont Ecologistes !) : 
"L'étape est passée. Nous avons uni tous les défenseurs des Pays de la Loire pour éviter son démantèlement. C’est désormais l’heure des coopérations actives avec les Régions qui nous entourent, à commencer par la Bretagne, avec laquelle nous coopérons déjà (énergies marines renouvelables, enseignement supérieur et recherche), mais aussi avec les autres régions pour le développement de l’attractivité de la Loire, pour les transports en commun, et plus généralement pour le développement d’un Grand Ouest attractif et offensif dans un cadre européen."

 

Bruno Retailleau.
Bruno Retailleau.
Bruno Retailleau (liste « L’Union pour les Pays-de-la-Loire » soutenue par Les Républicains, l’UDI et le MoDem) :
"Les Bretons nous ont claqué la porte au nez, et je note que Jean-Yves Le Drian a imposé son choix à François Hollande, contre l’avis de Jacques Auxiette et de Christophe Clergeau. Encore un exemple du peu de poids de notre région à Paris. Il faut maintenant nous tourner vers l’avenir, bâtir des projets communs avec la Bretagne quand c’est possible, mais aussi avec la région Centre. Ce qui compte, ce n’est pas la taille, ce qui compte, c’est l’énergie collective que nous mettrons à combattre la crise."
 
" Ce qui compte, ce n’est pas la taille, ce qui compte, c’est l’énergie collective que nous mettrons à combattre la crise "
 
Pascal Ganat (liste Front national) :
"Cette fusion serait une absurdité, comme la plupart des fusions  de  régions. Sans Nantes et la Loire Atlantique, les Pays de la Loire seuls sont un non-sens. Rattacher la Loire Atlantique à la Bretagne aurait nécessité de créer une Grande région Loire, d’Angers à Tours, région Anjou-Maine-Touraine,  fusion de provinces historiques sur le modèle des régions de tous les pays européens. La loi de regroupement des régions a conservé le centralisme parisien tout en les maintenant dans un cadre artificiel."

Sophie Bringuy (liste Europe Ecologie-Les Verts) : 
"Les écologistes défendent des régions fortes de leur culture, aux compétences élargies, privilégiant les bassins de vie et d'emploi pour mieux relever les défis environnementaux, sociaux et économiques. Nous proposerons un référendum d'ici à la fin du prochain mandat sur un projet de fusion entre les régions Bretagne et Pays de la Loire et la création d'un département unique regroupant les 5 départements bretons historiques, avec des compétences élargies en matière de développement économique, de culture et de tourisme."

 

Alain Pagano
Alain Pagano
Alain Pagano (liste du Parti Communiste Français) :
"La question n’est pas avec qui on se marie mais pourquoi faire ? La réforme territoriale a pour but de construire des grosses régions éloignées, de fait, des citoyens, faisant reculer la démocratie de proximité. Nous y sommes défavorables. En revanche, construire des coopérations avec la Bretagne est tout à fait souhaitable."
 
" La question n’est pas avec qui on se marie mais pourquoi faire ? "


Cécile Bayle de Jessé (liste Debout pour la France) : "Mariage impossible pour l’instant. Je ne suis pas favorable aux grandes régions bien trop éloignées du citoyen."


Gilles Denigot (liste « Choisir nos régions », soutenue par différents mouvements bretons) : "Il ne s'agit pas « marier » des régions mais de créer des  territoires de vie  qui développent les atouts économiques, culturels, touristiques… Les Pays de la Loire avec la Loire Atlantique Bretonne tournent le dos à la mer et à son littoral alors que c'est son atout principal. Ils affaiblissent les chances de développement de la Bretagne et n'optimisent pas les quatre autres départements qui auraient à nos yeux tout à gagner à étudier la  création d'un territoire de projets vers une belle région Val de Loire et pourquoi pas vers le Poitou Aquitaine pour la Vendée."

 

Eddy Le Beller
Eddy Le Beller
Eddy Le Beller (liste Lutte ouvrière) : "
Cela préoccupe les notables de la politique, à droite comme à gauche, mais c’est une question sans aucun enjeu pour les travailleurs ! Une région élargie les protégerait-elle contre les licenciements, contre la baisse du niveau de vie ? Non, pas plus qu’une région plus petite… ou maintenue à l’identique. Car le rôle des conseils régionaux est d’abord d'arroser le patronat de subventions. Quant aux autres « réformes territoriales » en cours, elles se traduisent partout par une dégradation des services publics, que nous dénonçons."
 
" Une région élargie les protégerait-elle contre les licenciements, contre la baisse du niveau de vie ?  Non, pas plus qu’une région plus petite… ou maintenue à l’identique "
 
Alain Parisot (liste Union populaire républicaine) :
"Pour nous, il est clair qu’historiquement, la Loire-Atlantique fait partie de la Bretagne. Par contre, administrativement, nous sommes contre la formation de régions de plus en plus grandes qui éloignent le centre de décision des citoyens. Ce projet s’inscrit d’ailleurs dans la politique des eurorégions, voulue par Bruxelles avec comme but final la destruction des nations. De toute façon, nous ne pensons pas que ce soit la priorité des ligériens car il y a des problèmes bien plus importants à régler."
 
La liste "Communistes" conduite par Olivier Terrien n'a toujours pas répondu à nos sollicitations.


 








Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

6.Posté par barreau le 06/12/2015 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
que les nombreux angevins frustrés de ne pas avoir été acceptés par leurs amis bretons se rassurent: ils resteront leur paillasson préféré (avec les mayennais). Renoncez à vos racines, continuez à vous "bretoniser", vous y arriverez !!!

5.Posté par barreau le 21/11/2015 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@lecoq
lisez moins vite, je n'ai jamais écrit que l'auteur du commentaire est imbécile mais le commentaire en lui même. Vous auriez gagné également à prendre le temps de lire mes arguments, cela vous aurez évité de vous lancer dans une envolée lyrique. Mais je comprends mieux votre position et votre ressenti sur la question, vous avez les fesses entre 2 sièges. L'affectif a effacé la raison et l'histoire : la culture et la mémoire collective de l'Anjou sont bafouées, c'est le gros problème dan...

4.Posté par Lecoq le 21/11/2015 00:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'imbécile a vécu de nombreuse année en Bretagne sans devenir misanthrope, même sous le poids des ans...Mais sans-doute De Gaulle savait-il bien ce que peut-être le naufrage de l'âge emmuré dans les certitudes?...

3.Posté par barreau le 20/11/2015 21:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la réaction des élus fait froid dans le dos...
mention spéciale à Mme Bringuy:" Les écologistes défendent des régions fortes de leur culture..." ah oui ? est-ce pour cela qu'elle veut marier une région à très forte identité avec d'autres endroits dont l'identité et la culture ne méritent pas de survivre... ils ne sont pas assez bien pour elle ?

choisissez votre camp Messieurs Dames : si vous êtes dans l'Ouest vous serez bretons, dans l'Est vous serez Alsaciens, dans le Sud Ouest vous serez Bas...

2.Posté par barreau le 20/11/2015 20:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
commentaire précédent complétement imbécile...si une partie de la Loire atlantique peut revendiquer un passé breton, ce n'est pas le cas des angevins, sarthois et vendéens. pourquoi devrions nous nous "bretoniser" ? pour faire plaisir aux nombreux bretons installés en Anjou et incapables de s'intégrer chez nous (comme partout d’ailleurs...) ? ou pour que les angevins "déboussolés" et "introvertis" aient l'impression d'exister en se cachant derrière des énergumènes qui n’hésitent pas à "e...

1 2














Angers Mag











Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46



cookieassistant.com