Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom

Vendredi 24 Octobre 2014







Restaurateurs et traiteurs s'intéressent au bio


Rédigé par Cédric SOULIÉ - Le 23/10/2012 - 15:16 / modifié le 23/10/2012 - 22:18


L'association Interbio* a convié, lundi, une trentaine de professionnels de la restauration commerciale lors d'une matinée d'information à Terra Botanica. But de cette première rencontre : faciliter l'entrée des produits issus de l'agriculture biologique dans les restaurants, chez les traiteurs et autres métiers de bouche. Et sans mauvais jeu de mots, la mayonnaise semble prendre. Entretien avec Claude Colin, présidente d'Interbio des Pays de la Loire.



Claude Colin, présidente d'Interbio Pays de la Loire
Claude Colin, présidente d'Interbio Pays de la Loire
Après une expérience réussie dans la restauration scolaire depuis plusieurs années, l'association Interbio* des Pays de la Loire tente de convaincre désormais les professionnels de la restauration commerciale à vendre des produits de l'agriculture biologique. Hier lundi, une trentaine de restaurateurs et traiteurs de la région ont participé à une matinée d'information. Claude Colin, présidente d'Interbio, revient sur cette première rencontre en Pays de la Loire.

Pourquoi avoir organisé cette première rencontre avec des professionnels de la restauration commerciale ?

"Car le marché des produits bio connaît depuis ces dernières années une croissance importante (jusqu’à 10%/an) mais il reste encore peu connu des consommateurs. Pourtant, ces derniers s’inscrivent de plus en plus dans des logiques « locavore » et « durable ». Ils choisissent de consommer, au plus près des lieux de production, des produits qui présentent un socle éthique tant d’un point de vue social qu’environnemental. En restauration commerciale, la tendance s’oriente aussi vers une offre alimentaire qui répond aux enjeux de la responsabilité sociétale. Le bio, en tant que signe officiel de qualité, semble naturellement trouver sa place dans cette offre. Je dois d'ailleurs dire que cette matinée s'est déroulée dans un très bon climat et que le dialogue avec les professionnels s'est avéré constructif".

Comment ont réagi ces professionnels quant à l'instauration du bio sur leur carte ou leur menu ?

"La plupart d'entre eux étaient présents avant tout pour s'informer sur la nouvelle réglementation datant du 1er octobre, qui permet la commercialisation de produits bio dans leur établissement. Nous les avons donc conseillés sur les différentes démarches à suivre. En tentant de répondre à plusieurs de leurs questions : pourquoi la bio ? Quelles démarches entreprendre pour passer en bio ? Comment s’approvisionner ? Quels outils réglementaires peuvent être mobilisés ? Et comment valoriser la bio commercialement ?"

Vous en êtes donc à la première étape. Quels sont vos moyens pour les sensibiliser et quels sont vos moyens d'action ?

"Interbio leur a tout d'abord mis à disposition sa base de données contenant la liste des producteurs bio à l'échelle régionale. Nous leur avons conseillé également de consulter le site internet dédié www.restocobio.fr qui donne une vision globale en Pays de la Loire. Ensuite, lors de cette première rencontre, plusieurs intervenants ont apporté leur témoignage afin d'éclairer la future démarche des restaurateurs en faveur du bio. Deux éclairages très intéressants de Jacques Carroget, vigneron et président de l’Association interprofessionnelle des vignerons biologiques du Val de Loire (AIVB-VL) et Michel Delhommeau, producteur-transformateur de fruits, président de Bio Loire Océan, association de producteurs de fruits et légumes biologiques des Pays de la Loire."

À l'issue de cette première rencontre, quel est votre sentiment ?

"Je pense que les 30 professionnels présents lors de cette matinée sont convaincus que le bio en restauration commerciale, c'est possible. Maintenant, il faut passer à la vitesse supérieure, insuffler une réelle dynamique et sans aucun doute prendre exemple sur les actions menées dans la restauration scolaire.."

*Association interprofessionnelle régionale, Interbio réunit des hommes et des femmes engagés dans le développement et la promotion de l’agriculture biologique.



















Angers Mag













Instagram



cookieassistant.com