Retour aux sources pour Florian Hessique


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 30/06/2010 - 21:11 / modifié le 21/08/2010 - 09:06


Ce week-end, le jeune basketteur, chanteur, poète, réalisateur et acteur, Florian Hessique, était de passage à Seiches sur le Loir, près d’Angers, commune où réside toujours son père, pour tourner le clip de présentation de son prochain album. Il était accompagné de Margaux Ponchelet, l’une des actrices de « Plus belle la vie ».



Margaux Ponchelet et Florian Hessique dans la propriété familiale de Seiches sur le Loir
Margaux Ponchelet et Florian Hessique dans la propriété familiale de Seiches sur le Loir
la rédaction vous conseille
Né à Saint Germain en Laye, Florian Hessique est arrivé à Seiches sur le Loir à l’âge 5 ans. Passionné de sport, il s’essaie à plusieurs disciplines avant d’opter pour le basket. Il intégrera l’équipe d’Angers Basket Club où il se fait à peine remarquer, avant de partir vers d’autres clubs, le dernier en date étant celui de Gap, dans les Hautes Alpes. Sans pour autant abandonner le basket, il chante, écrit et fait même de la télévision : il est le concepteur et l’un des personnages principaux d’une série humoristique pour les télévisions régionales : « Autoroute Express », dans laquelle joue également Margaux Ponchelet, l’une des actrices de la saison 6 de la série à succès « Plus belle la vie », diffusée sur France 3.

Angers Mag Info : Comment passe-t-on du basket, à la chanson et à la télévision ?
Florian Hessique : Ce n’était pas une volonté de passer du basket à la télévision, mais dans le monde du sport de haut niveau on croise beaucoup de monde. On m’a proposé des rôles dans des courts métrages. J’ai participé à une pub pour la lutte contre la drogue. J’ai toujours aimé chantonner, je me suis donc lancé dans la chanson assez facilement dans un style Goldman, Bruel et plus près de nous Grégoire. J’aime la scène, le public et faire le show. Je commence une tournée de concerts par … Seiches sur le Loir en Septembre. Je présenterai mon premier album, plus les titres précédents. Ensuite je chanterai dans des salles plus grandes.

AMI : Et le basket dans tout ça ?
F.H. J’ai joué cette saison à Gap. Je ne sais pas si je vais reprendre la prochaine saison car je suis très occupé. C’est l’époque des transferts et je ne reste jamais plus d’une année dans un club. Je mène tous mes projets de front, notamment la série, puisque je fais tout de A à Z, de l’écriture à la réalisation. L’essentiel est de faire ce que l’on aime.

AMI : Parlons d’Autoroute Express ?
F.H. C’est un format court de 3 à 5 minutes un peu style Caméra Café qui sera diffusé sur plusieurs TV régionales, dont le Mans TV à partir de septembre. C’est l’aventure de Sébastien, moi-même et de Nicolas, deux jeunes de 20 ans prêt à tout pour trouver un job d’été pour officiellement payer leurs études, mais plutôt pour payer leurs sorties et leurs plans drague. Ils se font embaucher dans une station-service calamiteuse appelée « autoroute express » où sévit un patron tyrannique. Incompétents, les deux jeunes enchainent les gags et les aventures.

AMI : Margaux, vous avez joué le rôle de Mélody, une étudiante un peu garce dans PBLV. Quel est votre rôle dans Autoroute express ?
Margaux Ponchelet : Je suis la petite amie de Sébastien. C’est un rôle à l’opposé de celui que je joue dans Plus Belle la Vie et qui malheureusement me colle à la peau. Mais dans la vie je ne suis pas du tout comme ça. C’est seulement un rôle.

AMI : Quel est votre parcours ?
M.P. : Très tôt j’ai intégré une école de théâtre, puis le laboratoire de l’acteur dirigé par Hélène Zidi-Chéruy. J’ai joué dans « Lilith ou la véritable histoire d’Adam et Eve » de Jean d’Urcel, avec la compagnie Kéops, au Festival d’Avignon. Je fais des pubs, des castings, c’est comme ça que j’ai été choisie pour Plus Belle la Vie.

AMI : Pourquoi tourner ce clip à Seiches ?
F.H. : C’est une belle région, que je connais bien. Nous tournons des scènes avec des chevaux et les miens sont ici. En plus la ville met a disposition ses installations de basket, l’Etrier de Corné prête son centre équestre et les autorisations sont beaucoup plus faciles à obtenir.

AMI : Margaux est présente dans ce clip ?
F.H. : En fait nous avons un point commun, nous pratiquons l’équitation tous les deux. Plus jeunes nous avons dû nous croiser sur des concours équestres. Le scénario n’a pas été écrit en fonction de Margaux, mais ses compétences équestres ont orienté le réalisateur. Ce clip servira à présenter mon single qui sortira cet été.

AMI : et vos projets ?
F.H. : Nous tournons actuellement la saison 2 d’Autoroute Express et nous tournerons tant que les TV en demandent et au moins 3 saisons. Les critiques sont plutôt bonnes et nous avons signé plusieurs contrats. J’aime beaucoup la télé, mais j’aimerai bien faire du cinéma.

M.P. : Je viens d’avoir 20 ans, j’ai beaucoup de projets mais rien n’est encore sûr. Mon objectif c’est de faire du cinéma, de la télé, pour des longs métrages. C’est ma passion, mon métier, je n’envisage pas autre chose. Je suis ouverte à toutes les propositions et je ne veux me cantonner à Plus belle la Vie. J’aime beaucoup Vanessa Paradis dans Elisa. C’est le genre de rôle qui me plairait. J’adore aussi le théâtre.




Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag