Rythmes scolaires : la mise au point de l'adjointe au maire d'Angers


Rédigé par Rédaction Angers Mag - Angers, le 13/06/2014 - 20:15 / modifié le 18/08/2014 - 21:52




Caroline Fel, l'adjointe au maire d'Angers en charge de l'enfance et à la famille.
Caroline Fel, l'adjointe au maire d'Angers en charge de l'enfance et à la famille.
Il fallait s'y attendre, pas sûr qu'il faille s'en réjouir : le dossier des rythmes scolaires reprend une tournure politique à Angers. Après les critiques émises par la minorité municipale contre les nouvelles organisations horaires adoptées par la Ville pour la rentrée prochaine, l'adjointe à l'enfance et à la famille, Caroline Fel, vient de signer une mise au point par voie de communiqué.

Elle y note pour commencer que "la mise en œuvre par les communes de la réforme des rythmes de l’enfant suscite de multiples réactions partout en France". Et elle en attribue la responsabilité au gouvernement et aux ministres successifs de l'Education Nationale, et à leur difficulté à "prendre des décisions sans véritable accompagnement vis à vis du corps enseignant qui, dans sa grande majorité, semble contester le principe même de cette réforme, et aux incertitudes sur le maintien de financements pérennes pour accompagner les efforts qu’elles consentent".

"Dans ces conditions, écrit-elle, les interventions de la minorité socialiste de la Mairie d’Angers, pourraient être cocasses, si elles n’étaient indécentes. D’autant que la grande majorité des parents ayant répondu au questionnaire lancé dans le cadre de la concertation conduite ces dernières semaines par l’équipe municipale, nous disent que les rythmes qui avaient été mis en place dans la précipitation à la rentrée 2013, n’étaient pas mieux ou étaient moins bien pour leurs enfants." Quant à la question récurrente de la concertation, sur laquelle les critiques se focalisent, c'est retour à l'envoyeur, "...la précédente municipalité n’avait pas pris la peine, elle, de consulter les conseils d’école, ce qui évoque au minimum un manque de courage, au pire le mépris dans lequel elle les tenait."

Sur le fond maintenant, Caroline Fel insiste sur l' "intérêt des élèves de maternelle, dont les journées seront apaisées et régulières, avec deux heures complètes d’enseignement chaque après-midi après les activités périscolaires". Et sur celui des élèves d’élémentaire, "qui avec deux plages d’une heure et demi par semaine d’activités périscolaires, pourront bénéficier de vraies animations, au-delà des temps d’enseignement, qui restent évidemment prioritaires". "La réforme des rythmes scolaires, conclut l'adjointe à la mairie d'Angers, quelle que soit l’appréciation que l’on porte sur elle, a été conçue dans l’intérêt de l’enfant et non pour satisfaire tel ou tel intérêt catégoriel."


















Angers Mag





Bretagne & Pays-de-la-Loire : où va l’université ?

1 Commentaire - 27/02/2017 - Jean-Luc Godet Secrétaire du SNESUP d’Angers, élu FSU au Conseil académique de l’UBL

Et les vainqueurs sont ….

0 Commentaire - 26/02/2017 - Thierry LARDEUX, journaliste spécialiste du sport à Angers Télé






Angers Mag : Angers : une année "charnière" présentée lors du débat d'orientations budgétaires: Les... https://t.co/lzFI4u28WV https://t.co/yr6DC76lWZ
Lundi 27 Février - 22:14
Angers Mag : Bretagne & Pays-de-la-Loire : où va l’université ?: Difficile de dessiner les... https://t.co/MOfWK5wkSK https://t.co/ltx26xPXPx
Lundi 27 Février - 07:54
Angers Mag : « A 1500€ net, je ne me sentirai plus précaire »: 1000€ net de salaire pour élever ses... https://t.co/cJER4M9cjn https://t.co/9SCQ2omnoo
Lundi 27 Février - 07:44
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #SCOSCB Et les vainqueurs sont... @IncroyableSCO @AngersSCO @LaDalleAngevOFF https://t.co/ILqG2R9yLd
Dimanche 26 Février - 21:32



cookieassistant.com