Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom

Vendredi 28 Novembre 2014







Télé locale d’Angers : l’appel aux candidatures est lancé


Rédigé par - Le 28/07/2012 - 09:03 / modifié le 28/07/2012 - 09:20


Qui sera candidat à l’édition de services privés de télévision à vocation locale diffusés par voie hertzienne terrestre dans la zone d’Angers ? L’appel aux candidatures a été lancé le 27 juillet par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA), l’organe régulateur du paysage audiovisuel français.



Le dossier de télévision locale d'Angers est presque sur le rails.
Le dossier de télévision locale d'Angers est presque sur le rails.
Attendu depuis plusieurs semaines, l’appel aux candidatures pour l’édition de services de télévision locale, en clair, sur le réseau de diffusion hertzien, a été rendu public ce vendredi 27 juillet, comme cela était prévu. Cet appel aux candidatures concerne la région d’Angers, à partir de deux émetteurs possibles, l’hôpital d’Angers et Rochefort sur Loire.

Selon la carte fournie par le CSA, cette zone couvrirait une partie du Maine et Loire et notamment la partie sud d’Angers, jusqu’à Doué la Fontaine, Vihiers, Chemillé, Varades à l’ouest, Châteauneuf sur Sarthe au Nord et Beaufort en Vallée à l’Est.

La candidature pour l’obtention du droit de diffuser sur le réseau hertzien et en clair, s’adresse aux sociétés commerciales, y compris les sociétés d’économie mixte locale, les sociétés coopératives d’intérêt collectif, les établissements publics de coopération culturelle, les associations déclarées selon la loi du 1er juillet 1901. Le canal prévu pourra être utilisé pour la diffusion d’un seul service de télévision (temps complet) ou par plusieurs services ayant une autorisation distincte (temps partagé).

Pour être considéré comme service de télévision locale, le candidat doit s’engager à consacrer au moins une heure quotidienne à des programmes d’information traitant uniquement de la zone dans laquelle le service est autorisé. Cette heure quotidienne est complétée par une programmation locale ou régionale avec des sujets traitant de la vie sociale, économique, culturelle et environnementale dans la zone autorisée. Cet ensemble doit représenter chaque semaine la moitié du temps d’antenne, diffusé entre 6h et minuit.

Quant au financement de cette chaine, il pourra être assuré, selon la décision du CSA, par des recettes publicitaires, des recettes issues du parrainage, du téléachat, toute autre recette de nature commerciale, ainsi que des aides publiques, dans le respect des règles communautaires applicables.

La Société d’Économie Mixte, « Angers Loire Télévision », constituée de la ville d’Angers et d’Angers Loire Métropole, sans le Conseil Général, va se porter candidate. Pour cela il faudra qu’elle ait bouclé son tour de table financier, car, en plus du projet de programmation, c’est tout d’abord la viabilité financière de l’opération que regardera le CSA.

TLC (Télévision Locale du Choletais), seule télévision locale autorisée à émettre dans le département de Maine et Loire, s’intéresse également à cette candidature, depuis la fermeture d’Angers 7. Très prudent, son dirigeant, Régis Réveillé, attendait de voir le contenu de l’appel de candidature du CSA, comme il l’avait déclaré à nos collègues de Ouest-France : « J’attends de voir le dossier du CSA, combien d’heures de programmes il faudra produire par semaine ». Ce dernier n’est pas opposé à la mutualisation de services, d’autant que selon le document du CSA, le service peut être partagé.

D’autres structures pourraient également produire des contenus locaux, susceptibles d’enrichir la programmation de la chaine.

Reste maintenant à boucler le dossier et à le présenter au CSA, la date de clôture de cet appel aux candidatures étant fixée au 24 septembre 2012 à 17h. Après examen des dossiers, le CSA établira ensuite la liste des dossiers recevables et auditionnera les candidats. L’affaire n’est donc pas encore conclue, celle-ci, devant l’être, notamment pour la mairie d’Angers, avant le 1er janvier 2013.

Voir l'ensemble de l'appel aux candidatures et ses annexes




Jacques FINOT
Web journaliste aux grandes oreilles, dont l'essentiel du travail consiste à écouter et relever les... En savoir plus sur cet auteur




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

8.Posté par Meunier le 08/10/2012 11:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une télé locale à Angers, après avoir éxécutée celle qui exixtait (TV7) juste avant les municipale, il fallait y penser...

7.Posté par Bernard le 31/07/2012 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est une des raisons pour lesquelles il n'y aura pas de France 3 Angers...
Mais cela n'empêche pas de produire des sujets et de les faire diffuser à Nantes ou au Mans... ou ailleurs par d'autres moyens.
Il n'est plus nécessaire d'avoir des locaux et des plateaux pour faire de la télé.... ni de personnel permanent.
Il est temps de se dire qu'il y a de nouveaux moyens à utiliser et prendre exemple sur les radios et qui fonctionnent avec de nombreux bénévoles.

6.Posté par Yannick Sourisseau le 31/07/2012 16:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Bernard
Ce n'est pas faux, mais le problème c'est que je crois savoir que France 3 ne va pas très bien non plus et réduit ses équipes aux maximum en pratiquant une importante mutualisation.

Je ne sais pas si, avant de penser mettre en place une télé locale, très bien pour se regarder le nombril, nos élus ont pensé à contacter France 3 pour leur proposer des locaux et peut-être quelques moyens humains en échange de productions locales. A mon avis ce serait moins cher que de monter une TV loca...

5.Posté par Bernard le 31/07/2012 16:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je pense que le CSA fait un appel a candidatures parce que c'est son rôle mais il pourrait très bien ne retenir aucune candidature. Le canal qui est libre actuellement pourrait alors être occupé par un deuxième programme de France 3 (Le Mans ?) avec une augmentation des coûts marginale par rapports aux coût actuels de FR3.
Il y aura avant la fin de l'année 25 chaines gratuites en TNT (dont de nombreuses en HD) ce qui réduit considérablement l'audience potentielle d'une chaîne locale (en SD) co...

4.Posté par Yannick Sourisseau le 31/07/2012 16:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Bernard,

Vous avez tout a fait raison concernant le multiplex R1. Seuls pourront recevoir ceux dont l'antenne est tournée vers Rochefort et sur la partie couverte par le réémetteur de l’hôpital, si on peut l’appeler ainsi. A priori, si l'on regarde la carte, la métropole angevine est couverte.

En regardant de plus près je pense qu'une TV exclusivement angevine sera difficile a financer, même si le cout ramené à l'habitant ne semble pas très élevé (en prenant en compte ceux qui sont réellement...

1 2














Angers Mag













Instagram



cookieassistant.com