Tempo Rives : dernier concert de l'été avec RIGOLUS


Rédigé par - Angers, le Jeudi 25 Août 2011 à 09:34


Ce soir 25 août, la scène estivale Tempo Rives installée depuis le début des vacances sur la cale de la Savatte à Angers, va éteindre ses projecteurs jusqu’à l’année prochaine. Mais avant de saluer les nombreux spectateurs qui sont venus participer à cette grande fête de la musique sans frontières, les organisateurs accueillent RIGOLUS afin de clore en beauté cette saison 2011.



L'ambiance Rigolus sur scène
L'ambiance Rigolus sur scène
la rédaction vous conseille
Appartenant à la catégorie « Glam Rock » c'est-à-dire le rock éblouissant (Glamerous), RIGOLUS revendique une liberté créative, sans étiquette, sans limites et sans concept, c'est-à-dire un véritable cocktail musical.

Alors, attention, pour ce dernier concert, si le temps le permet, ça devrait décoiffer sur les bords de la Maine et même les poissons toujours surpris lors des concerts Tempo Rives, devraient se mettre à danser.

Le Glam Rock que l’on appelle aussi « Glitter Rock » (rock scintillant), en un genre musical qui s’est développé en Angleterre dans la première partie des années soixante-dix. Selon certains il serait considéré comme précurseur du mouvement punk apparu en 1977. Plusieurs musiciens ont fait des incursions dans le style Glam Rock à l’exemple des Britanniques David Bowie et Roxy Music ou de l’américain Lou Reed.

RIGOLUS qui sera ce soir sur la scène de Tempo Rives mélange allègrement rock’n roll, musique de bal et slows langoureux, auxquels ils ajoutent des chorégraphies sexys entre The Full Monty et Le lac des cygnes. Ils transforment même la piste en « dance floor » pour la fièvre du samedi soir. C’est tout dire de l’ambiance dans lequel ce groupe qui contrairement à son nom est plus déjanté que véritablement rigolo, devrait générer sur les bords de la Maine.

Dans le style loufoque du chanteur Philippe Katerine avec lequel il ont d’ailleurs collaboré, pas étonnant, les RIGOLUS font preuve d’une énergie débordante et carrément indomptable, les rendant tout bonnement inclassables.

Ça commence d’abord dans l’instrumentation peu commune sur scènes : deux batteurs, deux multi-saxophonistes, un bassite et deux chanteuses, contribue à lui donner cette identité particulière. « Le son Rigolus est à la frontière du jazz, des musiques classiques et du monde, du rock’n roll. Il touche à des formes musicales très éloignées dont l’avantage est de pouvoir embrasser un public diversifié, à l’image de la philosophie Tempo rivienne », déclarent les organisateurs de Tempo Rives.

Inclassables, c’est justement ce qui fait leur originalité, les RIGOLUS sont à l’image de leur chanteur fantasque Thomas de POURQUERY et c’est peu dire. Ce dernier avait déjà participé l’an dernier à Tempo rives avec l’Orchestre de la Boule Noire. Ceux qui étaient présents lors de ce concert s’en souviennent encore. Quant aux organisateurs, ils sont visiblement ravis de l’accueillir pour la seconde fois. Gageons qu’il en sera de même ce soir pour les Angevins qui feront le déplacement.

rigolus.mp3 Rigolus.mp3  (3.11 Mo)


En première partie, dès 20H, Tempo Rives accueillera les élèves des Ateliers Jazz organisés cet été par le Conservatoire à Rayonnement Régional d’Angers. Ces ateliers s’adressaient à tous les musiciens souhaitant expérimenter, approfondir, ou se perfectionner dans l’art de l’improvisation en jazz. La semaine sera construite autour de Yusef Lateef, l’un des plus grands noms du jazz américains.

Tempo Rives – 25 août – Cale de la Savatte
20h – Ateliers Jazz du CRR
21h – Rigolus
Entrée gratuite




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag