Google+
YouTube
Vimeo
Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile




Toujours "Hérétiques", le duo Rezinsky sort son deuxième EP


Rédigé par Tiphaine CREZE - Le Vendredi 6 Mai 2016 à 07:30


Ce 6 mai, le rappeur angevin Pepso Stavinsky sort, avec le rennais RezO, le second tome des « Hérétiques », deuxième EP de leur projet commun : Rezinsky.



Chez Rezinsky, RezO (à droite) construit les musiques et Pepso écrit. (crédit photo : Stan Denis)
Chez Rezinsky, RezO (à droite) construit les musiques et Pepso écrit. (crédit photo : Stan Denis)
la rédaction vous conseille
A l’écoute du 2e EP de Rezinsky, émaillé de récits d’orgies, de parties de jambes en l’air et de questionnements post-29 ans, on a envie de demander à Pepso Stavinsky, l’auteur des textes du duo qui rappe « attend[re] la crise de la trentaine », comment ça va. Forcément, il se marre.

« Beaucoup de gens pensent que je parle de moi dans les textes alors qu’il y a une grosse part de fantasmes. Dans "Bartabas" par exemple (« MDMA partout/ Lever les bras ça bouge/ 7 heures du mat’ : vin rouge/ N’attends pas que l’heure tourne »), c’est plus un tableau social, des soirées dans lesquelles j’ai pu trainer ». Aujourd’hui, Pepso s’abreuve aussi ailleurs : « Je me suis mis à regarder des films que je ne regardais pas avant et à lire des livres que je ne lisais pas avant. Par exemple, "L’Homme qui aimait les femmes", j’adore ! Mais il y a trois ans, je ne l’avais pas vu ».

Pepso Stavinsky, c’est le « insky » de Rezinsky, duo qu’il forme avec le beatmaker rennais RezO et dont le 1er EP, « Les Hérétiques », est sorti en juin dernier. Le « tome 2 » des de ce projet est disponible à partir de ce 6 mai. Rezinsky a gardé le même nom, pour « boucler l’histoire ». Une histoire dont le 1er tome s’est écoulé à 400 exemplaires, sur les 500 vinyles pressés. « Ce 2e EP, c’est un peu l’EP test : celui qui confirme…ou pas du tout », plaisante Pepso.
"On a notre recette, on fait mijoter le plat et on aime bien se laisser une part de surprise "

RezO et Pepso, c’est une mécanique précise. Le premier envoie la musique, le second écrit les paroles. Puis, les copains musiciens se greffent aux bases de samples : saxo, guitare, piano… Viennent alors les featurings (la participation d’artistes invités) : Ourdia, « C’est une amie de RezO, une chanteuse de flamenco et de jazz » ; K.Oni, « Un très bon ami qui avait déjà fait un album avec RezO en 2013 » et Grems : « C’était un peu un rêve de gosse, il fait le meilleur rap en termes d’identité, de groove, de technique. Ca faisait déjà un an et demi que je l’approchais. Je voulais que ça lui plaise et ça s’est super bien passé ».

Dans l’introduction de "Petit Pain Blanc", morceau sur lequel Grems est justement invité, on entend deux personnes discuter du style « Rezinsky » : « Un rap un peu plus spé » - « Rap de blanc, c’est ça que tu veux dire ? ». « Gratte-papier, ne me place pas dans cette avant-garde », répond Pepso. Pour ne pas écrire n’importe quoi, il fallait donc aborder la question. « On a des sensibilités mais on ne veut pas se cantonner à des tendances précises. On a notre recette, on fait mijoter le plat et on aime bien se laisser une part de surprise ». Pepso lâche finalement le morceau : par les Docteur ès rap, Rezinsky est (effectivement) classé dans « rap spé », au même titre que TTC ou Svinkels, mais ajoute rapidement : « On préfère parler de sentiment que de classer notre rap dans des cases ».

Le 15 juillet, Rezinsky sera aux Francofolies de La Rochelle, et entre temps à Vannes, Lyon ou Paris. Et Angers ? Non. « En octobre peut-être. Mais je n’ai pas trop envie de saturer la ville. Mais si on a envie de faire des choses à Angers : c’est ce qui nous a construit ! »

La face cachée de Météorites
La veille de notre rencontre, Pepso assurait le show rue Parcheminerie, avec le beat-boxeur Alexinho, pour le lancement du fanzine Teuch ! La galerie était pleine de potes, évidemment : le fanzine est le premier projet d’une maison d’édition/label musical baptisé « Météorites », qui sortira le 2e EP du duo Rezinsky le 6 mai.

« Tous les gens de Météorites étaient déjà présents sur notre 1er EP, mais nous n’avions pas de structure propre. Alors, quand avec RezO nous avons voulu sortir le 2e EP, on a créé Météorites ». Filante, l’étoile réunit graphistes, musiciens, fidèles de Paï-Paï« C’est toujours la même fourmilière », résume Pepso. Qui ne s’interdit pas de s’agrandir : « On travaille sur le développement artistique de projets assez jeunes ». Le tout dans un « esprit réfléchi et décomplexé ».















Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17