Un final de folie pour les Accroche-Cœurs d’Angers


Rédigé par - Angers, le Lundi 15 Septembre 2014 à 07:52


Jamais on n’avait vu autant d’Angevins sur la place du Ralliement un dimanche après-midi. Alors que la veille l’ambiance des Accroche-Cœurs était en retrait par rapport aux années précédentes, grâce aux Artonik et leur déambulation Color of Time, la 16e édition s’est terminée en apothéose. Les Accroche-Cœurs ne sont donc pas morts.



Les Angevins sous les couleurs d'Artonik
Les Angevins sous les couleurs d'Artonik
la rédaction vous conseille
Moment magique que celui qu’ont vécu dimanche après-midi des milliers d’Angevins massés sur la place du Ralliement, la bien nommée. Les incidents qui ont émaillé la présentation des « Squames » de la compagnie Kumulus, vendredi soir, la menace de boycott des compagnies qui voyaient dans l’annulation du même spectacle par le maire d’Angers une forme de censure, le manque d’ambiance et de repères rapportés par les Angevins, ont vite été oubliés et miracle, les Accroche-Cœurs ont retrouvé le petit grain de folie qui leur faisait défaut depuis le début.

Partie du haut de la rue d’Alsace, la troupe Artonik a entrainé dans son sillage des milliers de festivaliers qui, comme nous, ne voulaient pas rester sur leur faim. Tous se sont ensuite rassemblés autour de la fontaine inférieure pour suivre le spectacle de danse indienne qui précède la Holi, la traditionnelle fête des couleurs pratiqués en Inde pour célébré les printemps.

Ce dimanche après-midi, c’est plutôt la fin de l’été que les Angevins ont célébré, mais qu’importe. Comme convenu et à l’heure dite chacun s’est lancé des poudres couleurs au son de la musique électro-indienne de Moon Pilot. Un grand moment de folie collective, du jamais vu dans les rues d’Angers, un moment comme seuls les Accroche-Cœurs sont capables de faire vivre.

A voir en vue 360° grâce à 360° images

Squames : « Nous avons choisi la moins mauvaise solution »

Les fameux squames, exposés dans le forum du Quai
Les fameux squames, exposés dans le forum du Quai
Ne souhaitant pas se mêler à la foule pour rester présentable pour la cérémonie de clôture qui avait juste après ce rassemblement multicolore, Christophe Béchu, le maire d’Angers est revenu sur l’incident de vendredi et la polémique qui suivit. « Je n’ai reçu aucun texto ni coup de téléphone d’intégristes quels qu’ils soient m’invitant à interdire ce spectacle », a précisé le maire avant la clôture de l’événement. « En venant ici, je me suis fait interpeller par des gens qui trouvait ce spectacle choquant. Je leur ai répondu que la culture est aussi faite pour faire réagir. Nous sommes actuellement dans un contexte particulier qui fait qu’il a peut-être eu une résonance particulière ».

« Mon regret c’est de ne pas voir écrit dans le programme que c’était une critique du racisme, mais aussi que ce n’était pas le meilleur endroit pour le l'installer, un restaurant sénégalais venant d'ouvrir à proximité », a poursuivi le maire. « Compte tenu de ce qui s’est passé, nous avons trouvé qu’il n’était pas responsable de laisser le spectacle se dérouler au même endroit le lendemain. Ne souhaitant pas le déprogrammer, dans une logique de sécurité nous avons préféré le déplacer vers un endroit clos. Je préfère la polémique sur notre prise de décision un peu rapide, je l'avoue, que se retrouver dans une situation beaucoup plus grave. C’était pour nous la moins mauvaise des solutions ».

La compagnie Kumulus a pu présenter son spectacle dans le Forum du Quai, quelques policiers veillant à l’extérieur. Cela n’a pas empêché des opposants d'en remettre une couche, mais de manière moins violente que vendredi.

Une visibilité plus grande l’an prochain

Alors que certains pensaient que cet incident allait mettre à mal l’événement, le maire et Philippe Violanti, le directeur artistique, ont confirmé que les Accroche-Cœurs auront bien lieu l’an prochain. « Contrairement à ce qui se dit, mon objectif ce n’est pas de supprimer ce festival. Les Accroche-Cœurs ont encore connu un grand succès, le nombre de bénévoles investis, 1500 cette année, 900 l’an dernier est la preuve de sa popularité ».

Mais le nouveau maire, qui a pris le train en marche compte bien amener désormais sa touche personnelle. « Nous avons beaucoup de retour sur la qualité de la programmation, mais je sais que l’appropriation du thème était moins forte que les autres années. L’an prochain le thème choisi sera fédérateur et plus visible physiquement dans la ville ».

Les Accroche-Cœurs ne sont donc pas morts, le thème choisi tournera autour du végétal, « peut-être voyage sur la planète verte, ou en terre verte, le titre exact n'étant pas encore défini » selon Philippe Violanti. Pour ce dernier, ce sera la dernière année du contrat triennal passé entre la ville et sa société Acqua Viva production.





Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par dekari le 15/09/2014 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Petite précision: ce n'est pas pendant le set de Moon Pilot que les pigments de couleurs ont été lancés mais bien au cours de la prestation de la troupe Artonik.








Angers Mag












Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01
Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20







cookieassistant.com