Un rêve africain à partager au festival de Montjean


Rédigé par - Angers, le Mercredi 19 Août 2015 à 08:01


Un an après Nicolas Vanier, le festival De Fibres en Musique accueille un autre grand voyageur ce week-end à Montjean-sur-Loire : le photographe animalier Kyriakos Kaziras. L'occasion pour le village des bords de Loire de relier une nouvelle fois son passé chanvrier à l'avenir de la planète.



En travaillant en noir et blanc, Kyriakos Kaziras donne un souffle poétique à ses photographies animalières (photo Kyriakos Kaziras).
En travaillant en noir et blanc, Kyriakos Kaziras donne un souffle poétique à ses photographies animalières (photo Kyriakos Kaziras).
la rédaction vous conseille
C'est un grand nom de la photographie animalière. Un passionné de nature bien sûr, mais aussi et surtout un regard singulier, dont la force esthétique et poétique est aujourd'hui reconnue dans le monde entier. "Ce qui me fait rêver avant tout ce sont les lumières. Ce n’est pas un animal en particulier qui me fascine, bien que j’ai un faible pour les ours polaires et les éléphants, mais la recherche de l’esthétisme, et de l’émotion" reconnait sans ambiguïté Kyriakos Kaziras.

Né en Grèce, ce photographe partage aujourd'hui sa vie entre Athènes, Nantes, Paris et le monde, l'Afrique en particulier, qu'il parcourt pour ses projets de reportage. Des projets qu'il mène la plupart du temps de façon indépendante, sans commande préalable. "Il travaille beaucoup en auto-édition (Kazi, sa maison d'édition est basée à Nantes, NDLR) en publiant des ouvrages qui sont de véritables livres d'art" précise Olivier Ortion, le président de l'AFLAM, l'association organisatrice du festival De Fibres en Musique, qui l'a sollicité lors d'une rencontre sur une exposition à Paris.

En dépit d'un emploi du temps chargé, l'artiste a dit oui. Et pas pour faire de la figuration. Dès vendredi, il ouvrira le festival de Montjean en donnant une conférence (gratuite) au centre culturel, un voyage à travers ses images et ses souvenirs qui sera suivi d'un débat sur le rôle de la photographie face aux enjeux de l'environnement. Barbara Réthoré et Julien Chapuis, les co-fondateurs de l'association locale Conserv'Action que nous vous avions présentée en novembre dernier, participeront aussi aux échanges.

Sur ce sujet et même s'il n'a pas embrassé la photographie par militantisme, Kyriakos Kaziras ne néglige pas son rôle de passeur : "La photographie peut aider à sensibiliser celui qui la regarde au sujet traité, qu’il s’agisse d’espèces en danger, des beautés de la nature, d’une manifestation en Grèce ou des boats-people qui traversent actuellement la Méditerranée. Certaines photos très fortes ont un impact indéniable."

Samedi, le photographe animera un atelier, ouvert à tous, pour distiller conseils et astuces techniques aux amateurs, et il sera présent tout le week-end pour commenter les photos de son exposition "African Dream".

Traditions chanvrières, marché éco-bio, spectacles de rue, concerts...

Olivier Ortion (à droite) et Jean-Marie Trottier, président et vice-président de l'AFLAM, l'association qui organise le festival De Fibres en Musique sur les quais de Montjean, mardi.
Olivier Ortion (à droite) et Jean-Marie Trottier, président et vice-président de l'AFLAM, l'association qui organise le festival De Fibres en Musique sur les quais de Montjean, mardi.
Pour le reste, la 21e édition du festival De Fibres en Musique ne dérogera pas à ce qui fait son identité : une fête populaire où se mêlent, en bords de Loire -sur les quais de Montjean - traditions locales et animations culturelles bien vivantes. La tradition, c'est celle de la culture du chanvre dont la région de Montjean fut jusqu'au milieu des années 60 une place forte, fournissant aux industries de cordage Bessonneau à Angers, les fibres dont celles-ci avaient besoin.

Comme chaque année, une quinzaine de bénévoles, dont quelques anciens chanvriers ou enfants de chanvrier, reproduisent en public lors du festival les gestes qui marquaient les grandes étapes de la production de chanvre. Depuis l'arrachage jusqu'à la fabrication de cordage, en passant par le rouissage, cette macération dans les eaux de la Loire qui permettaient de faciliter la séparation de l'écorce de la plante d'avec la tige.

"Autour du chanvre, on a toujours voulu greffer plein d'autres choses pour élargir les connaissances et la curiosité autour des plantes à fibres" rappelle Olivier Ortion. Samedi et dimanche, un marché éco-bio réunira ainsi une trentaine d'exposants (fibres naturelles, produits biologiques, énergies renouvelables...). Un espace jeunesse, animé par Cap Loire, proposera contes, jeux et découvertes pour les plus petits. La programmation artistique mêlera groupes musicaux et compagnies de rue opérant dans des registres toniques voire déjantés, à l'image du trio Les Flonflons d'Helmut ou de la Cie du Deuxième (voir vidéo ci-dessous). Aperçus à Tempo Rives cet été, les Angevins de Tarmac Rodéo seront là aussi dimanche aux côtés des percussions brésiliennes de Macaiba.

21e festival De Fibres en musiques à Montjean-sur-Loire du 21 au 23 août. Programme, horaires et détails sur  w ww.defibresenmusique.fr . Facebook : www.facebook.com/defibresenmusique.
 





Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : RT @UnivAngers: À l'occasion du colloque #BonDroit qui se déroule auj. et demain à la Faculté de droit. Avec Félicien Lemaire @AngersCjb ht…
Jeudi 8 Décembre - 13:04
Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46







cookieassistant.com