Un supermarché et des logements sociaux pour la Quantinière de Trélazé


Rédigé par - Angers, le 23/02/2015 - 13:49 / modifié le 23/02/2015 - 18:44


Le 25 février prochain, les habitants de la Quantinière, le nouveau quartier de Trélazé n’auront pas loin pour faire leurs courses alimentaires : un supermarché de la marque Système U, ouvre ses portes dans un ensemble qui comprend des logements sociaux et des petites surfaces commerciales.



Le centre commercial de la Quantinière ouvrira ses portes le 25 février
Le centre commercial de la Quantinière ouvrira ses portes le 25 février
la rédaction vous conseille
Un centre commercial au cœur de la Quantinière, un quartier de 2500 logements à l’horizon 2020, situé au nord  de la ville, c’était l’un des projets phares de Marc Goua, le député-maire de Trélazé et son équipe, lors de la précédente mandature. C’est désormais chose faite, un Super U flambant neuf ouvrira ses portes aux consommateurs le 25 février prochain. «  C’est un ensemble structurant pour le quartier, ce sera même le cœur de vie », soulignait le maire lors de la visite des lieux avant ouverture aux clients. « L’ouverture de ce magasin marque un tournant dans la vie du quartier. Ça devrait favoriser le lien entre les habitants ».
 
Certes le quartier est encore en chantier, nombre de parcelles n’ayant pas encore trouvé leurs acquéreurs. Mais cet ensemble de 2500 m2, à taille humaine, comprend, outre la surface commerciale, d’autres petites enseignes et chose moins courante : des logements sociaux. L’ensemble complète, avec le groupe scolaire Aimé Césaire, tout proche, l’équipement du quartier.  Resteront à construire, un stade et une plaine de jeux, ainsi que la halte ferroviaire programmée pour 2017.
 
« Nous savons que le quartier n’est pas terminé, mais il offre un potentiel de 7000 habitants », expliquent Pascale et Emmanuel Lerendu, les dirigeants du supermarché. Ces derniers qui possèdent déjà le même équipement à Andard, une commune voisine de Trélazé en acceptent les risques, calculés tout de même.  « Il faut 5 à 6 ans pour que ce projet prenne sa vitesse de croisière », ajoute Emmanuel Lerendu. Le temps que la Quantinière se remplisse de petits collectifs et maisons individuelles. « Ce type d’équipement à proximité ça fait venir les habitants ».

Un équipement qui participe à la vie du quartier

Pascale et Emmanuel Lerendu, en compagnie du député-Maire de Trélazé, Marc Goua
Pascale et Emmanuel Lerendu, en compagnie du député-Maire de Trélazé, Marc Goua
Ce nouvel ensemble écoresponsable, pour l’utilisation raisonnée de l’énergie nécessaire à l’éclairage, au chauffage, à la climatisation, et au froid, mais aussi pour la prise en compte du recyclage et la valorisation des déchets et même la mise à disposition de bornes pour la recharge des véhicules électriques, a été imaginé par le couple Lerendu.  C’est ce qui a séduit les élus locaux, particulièrement les 16 logements sociaux, intégrés dans l’ensemble immobilier et qui seront cédés, une fois terminés, au bailleur social Maine et Loire Habitat. Une pharmacie, un opticien, un coiffeur et un bar brasserie, s’installeront dans les surfaces prévues à cet effet, en rez-de-chaussée des logements.
 
Outre le volet social, ce magasin est aussi créateur d’emplois, puisque soixante personnes travailleront à temps plein dans l’établissement. « Une partie provient du U Express du centre-ville qui ferme ses portes lundi et du magasin d’Andard. Mais nous créons 45 emplois nouveaux, dont 20 issus directement de Pôle Emploi », soutient Emmanuel Lerendu. «  L’un d’eux à 48 ans et pour l’anecdote se sera son premier CDI ». 
 
À cela s’ajoute la proximité avec les producteurs locaux pour l’approvisionnement en légumes et produits frais et l’intégration dans le magasin d’espaces dédiés à la fabrication du pain et au détail de la viande et du poisson, mais aussi à la vente de livres, journaux, magazines et billetterie pour les spectacles, dont ceux de la salle Arena Loire.
 
Du côté des habitants déjà installés sur le site, on salue l’arrivée de cet espace commercial. «  C’est tout près, c’est pratique et ça permet de trouver des produits frais chaque jour », confirme Olivia Chaignepain, l’une des coprésidentes de l’association des habitants du quartier de la Quantinière. « C’est un équipement qui participe à l’aménagement du quartier, au même titre que les aires de jeu et l’espace multisport qui arrivera prochainement ».
 
Le coût de cet équipement dont les premières réflexions ont été lancées il y a près de 10 ans aura couté 9 M€, dont 2.5 M€ pour le terrain




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46


cookieassistant.com