Une compagnie italienne s’installe à Angers Loire Aéroport


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 18/11/2010 - 08:23 / modifié le 19/11/2010 - 18:48


Spécialiste des liaisons transversales, peu ou pas desservies par des moyens de transports terrestres, la compagnie italienne Air Vallée vient d'installer une base opérationnelle sur l’aéroport d’Angers. Elle assurera 5 lignes régulières vers plusieurs grandes villes européennes. Cette installation complète les lignes touristiques vers la Tunisie et celles de Bruxelles et Londres en cours de finalisation.



De G. à D. Daniel Loiseau, ALM, Michele Costantino, PDG Air Vallée, et Eve Monnet, Kéolis Airport
De G. à D. Daniel Loiseau, ALM, Michele Costantino, PDG Air Vallée, et Eve Monnet, Kéolis Airport
Depuis qu’Angers Loire Métropole a confié à Kéolis Airport l’exploitation de l’aéroport angevin, le ciel semble s’éclaircir pour cet équipement régional qui peinait à décoller. Kéolis avec lequel le groupement Angers Loire Métropole, CCI de Maine et Loire et Conseil Général a signé une délégation de service public pour une durée de huit années, de 2010 à 2017, joue pleinement son rôle d’animateur de la plateforme angevine en accueillant sur le site des compagnies aériennes dont la taille et le type d’avions sont en adéquation avec les potentialités locales.

Après la mise en place d’une ligne régulière, en saison touristique vers Tunis avec le Tour Operator Mondo terra et la compagnie Sevenair, filiale de Tunisair, la signature de contrats en cours pour des vols réguliers vers Bruxelles-Berne avec la compagnie Skywork, un opérateur franchisé de Brussels Airlines – groupe Lufthansa, à partir de Février prochain et London City avec « Sunair », une filiale de British Airways, à compter d’Avril, une compagnie transalpine d’Aoste (Italie), « Air Vallée » vient de baser l’un de ses avions sur la piste angevine afin d’assurer des vols vers Nice, Chamonix, Barcelone, Munich et Gênes-Savona (Italie).

Pour Daniel LOISEAU, vice Président d’Angers Loire Métropole, c’est une véritable bouffée d’oxygène. « Les vols vers la Tunisie connaissent un grand succès avec un taux de remplissage de 68 %, les vols vers Bruxelles et Londres sont prometteurs puisque des clients attendent déjà, l’arrivée d’Air Vallée va marquer un véritable tournant dans l’histoire de notre aéroport ».

« Air Vallée se positionne sur des transversales régionales, peu ou prou desservies par des liaisons terrestres. Nous avons des avions de petite capacité qui permettent de répondre à la demande. Nous avons choisi Angers, parce l’aéroport offre de fortes potentialités mais aussi parce que nos intérêts convergent avec ceux de Kéolis », déclare Michele COSTANTINO Président Directeur Général d’Air Vallée.

Devenir la compagnie régionale du Val de Loire

Le premier avion d'Air Vallée basé à Angers (photo Angers Loire Aéroport)
Le premier avion d'Air Vallée basé à Angers (photo Angers Loire Aéroport)
Air Vallée qui est l’une des rares compagnies aériennes à réaliser des bénéfices est aussi la compagnie utilisée par le pape Benoit XVI, pour ses transports courte distance. Plus près de nous, c’est aussi Air Vallée qui transporte les joueurs du SCO d’Angers lors des déplacements les plus éloignés.

Créée en 1987 pour relier Aoste à Rome, la compagnie Air Vallée a pour principal actionnaire le premier groupe pétrolier italien : Europam. La compagnie opère des vols régulier au départ d’Aoste, son point d’attache, vers Rimini, Turin, la Russie et le bassin Méditerranéen avec une flotte de 10 appareils petits porteurs, principalement des Dornier 328Jet, ATR72, Boeing 737-300, Learjet 31 et hélicoptères. L’appareil basé à Angers est un Dornier de 32 sièges.

« Air Vallée ambitionne de devenir la compagnie régional du Val de Loire », précise Eve MONNET, directrice du département aéroports de Kéolis. « Elle installera d’autres avions et d’autres destinations si les besoins s’en font sentir. Ses avions sont adaptés aux besoins, quant aux clients nous allons faire le nécessaire pour qu’ils viennent. L’aéroport d’Angers possède de nombreux atouts et notamment son accessibilité et la gratuité de ses parkings ».

Air Vallée assure dès le 18 Novembre deux vols par semaine vers Nice au prix de 89 € l’aller « tout compris et même le café et les animaux de compagnie », précise Eve MONNET, Chamonix le vendredi et dimanche à partir du 21 Décembre, Barcelone le Jeudi et dimanche à partir du 23 Décembre, Munich, le lundi, mercredi et vendredi à partir du 9 janvier 2011 et Gènes-Savona à compter du 15 Avril 2011. Les billets sont disponibles sur Internet depuis le site web d’Air Vallée, depuis l’aéroport d’Angers et prochainement dans les agences de voyage.



Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag