Une préparation sans fausse note pour les Ducs d'Angers


Rédigé par - Le Samedi 8 Septembre 2012 à 17:20


Depuis le début de cette préparation, aucune équipe n'a résisté aux hommes de Jay VARADY avec en point d'orgue un tournoi Cofipac remporté et maîtrisé : trois matchs pour autant de victoires contre Grenoble, Bordeaux et Briançon. L'ultime répétition avait lieu hier soir au Haras pour les Ducs d'Angers avec une nouvelle opposition contre les Dogs de Cholet (équipe de troisième division nationale).



Robin GABORIT #11, auteur d'un doublé contre son ancien club.
Robin GABORIT #11, auteur d'un doublé contre son ancien club.
Avec un effectif quasiment complet, seuls Brian HENDERSON #22 (blessé) et Braden WALLS #26 (problème de licence) étaient absents, Jay VARADY pouvait continuer à expérimenter de nouvelles lignes en vue des rencontres officielles.

Angers entamait le premier tiers-temps avec l'intention de jouer rapidement vers l'avant. Les Choletais, rapidement déboussolés, concédaient les premières occasions. Mais, deux infériorités numériques consécutives angevines leur permettaient de repartir de l'avant.

Avec cet avantage en nombre sur la glace, ils effectueront leur premier tir dangereux vers la cage de Florian HARDY #49 à la 9e minute.

Le coach angevin, soucieux de garder ses cadres frais pour la rencontre de mardi soir, envoyait plus régulièrement les jeunes sur la glace. Mais, ce sont pourtant bien les premières lignes qui se montraient les plus dangereuses devant la cage du gardien choletais.

Et, sur un tir de Michael BUSTO #6, Marc BELANGER #14 reprenait le palet et ouvrait le score (14'28 : 1-0). Les Ducs ne tardaient pas à effectuer le break lors d'une supériorité numérique grâce à la recrue Jeff MAY #7 qui envoyait la rondelle dans la lucarne gauche du portier des Dogs (16'17 : 2-0).

Le premier tiers était maîtrisé par les Ducs d'Angers, mais les nombreuses infériorités numériques gâchaient cette large domination.


Une frayeur suivi d'un festival de buts

Le deuxième tiers débutait de nouveau par une infériorité numérique angevine au bout de seulement dix secondes de jeu. Cholet profitait de ce cadeau pour aller réduire la marque par un tir à mi-distance de Juraj SADLON (20'30 : 2-1).

Les Ducs devaient avoir encore la tête dans les vestiaires car Cholet égalisait par Milan CUTT peu de temps après l'engagement (21'39 : 2-2). Les Ducs, piqués au vif, répondaient à cette égalisation par Michael BUSTO #6. Sur un gros travail d'Eric FORTIER et grâce à Valentin MICHEL #96 et Tomas BALUCH, l'italo-canadien se retrouvait seul à la ligne bleue et effectuait un tir puissant qui allait se loger dans la lucarne gauche de Thibault SAEZ (24'25 : 3-2).

La machine à buts des Ducs était lancée et l'égalisation choletaise avait, semble-t-il, touché l'orgueil des Angevins. Le jeu de passes était fluide, rapide et précis. Les Dogs de Cholet étaient asphyxiés par cette accélération et restaient cloués dans leur zone défensive. Ils ne passeront plus la zone neutre après la moitié de ce deuxième tiers temps.

Jonathan BELLEMARE #45 (33'30 : 4-2) et Robin GABORIT #11 (34'22 : 5-2) profitaient de cette large domination pour accentuer la marque pour les Ducs avant la pause.

Cholet changeait de gardien au début du troisième tiers, mais Roman SVATY ne pouvait rien faire de plus devant la supériorité offensive des joueurs de Ligue Magnus qui allaient enfoncer le clou durant cette dernière période.

Sur une contre-attaque d'école, Cody CAMPBELL #50 et Jonathan BELLEMARE #45 combinaient et offraient à Marc BELANGER #14 l'occasion d'inscrire un doublé dans cette rencontre (42'13 : 6-2).
La rencontre perdait en rythme et en intensité dans cette dernière période et Cholet réduisait le score par David APRIL-GRANT (48'07 : 6-3). Mais, Tomas BALUCH #56 (50'53 : 7-3) et Robin GABORIT #11 (58'58 : 8-3) donneront de l'ampleur au score avant le buzzer final.

Les Ducs pouvaient remercier leur public, venu une nouvelle fois en nombre, et se préparer à recevoir les Dragons de Rouen mardi soir.

Top 3 de la rédaction :

*** Jeff MAY #7
** Eric FORTIER #9
* Marc BELANGER #14


Premier match officiel et premier choc de la saison

Cette première rencontre officielle sonne comme le premier grand test pour les Ducs d'Angers.
Champions d'Europe et doubles champions de France en titre, les Rouennais sont, depuis déjà de nombreuses années, la meilleure équipe de France et leur préparation a marqué les esprits avec notamment une victoire contre Amiens 9 buts à 1.
Malgré tout, les oppositions Angers-Rouen donnent toujours lieu à des rencontres tendues et de haut niveau entre les meilleurs ennemis de la Ligue Magnus.

Les supporters angevins auront, de plus, la joie de voir le premier retour d'un ancien Duc au Haras avec la présence de Lauri LAHESALU, parti cet été sur les bords de la Seine, dans l'effectif des Dragons.

Angers-Rouen - mardi 11 septembre à 20h30 à la patinoire du Haras.




Matthieu ROULLIER
Correspondant Sport pour Angers Mag. Intervient pour les Ducs d'Angers et en remplacement pour... En savoir plus sur cet auteur