Vers un record d’affluence pour le festival de Trélazé


Rédigé par - Angers, le Jeudi 20 Août 2015 à 08:20


Dernière ligne droite pour le Festival Estival de Trélazé. Après l’habituelle interruption du début août, le rendez-vous musical angevin revient avec plusieurs groupes qui devraient mettre le feu à la scène du Vissoir, à commencer par les Blues Brothers, samedi soir. L'affluence de cette 20e édition s'annonce de nouveau excellente.



Autour du député maire, Marc Goua, les principaux artisans du festival trélazéen. De G. à D : Redoine Maskar, Claude-Henri Sellès, Philippe Humbert et Alix Duhazé
Autour du député maire, Marc Goua, les principaux artisans du festival trélazéen. De G. à D : Redoine Maskar, Claude-Henri Sellès, Philippe Humbert et Alix Duhazé
la rédaction vous conseille
Avec 105 000 spectateurs pour la première partie qui se déroulait en juillet, le Festival Estival de Trélazé confirme son succès populaire. « À ce régime nous devrions largement dépasser le record de 130 000 de l’an dernier », s'enthousiasme Marc Goua, le député-maire de la ville et fondateur de l'événement. «  Tous les concerts de cette 20e édition ont fait le plein, même pour la musique classique. Il faut aussi ajouter les 2500 visiteurs de l’exposition installée dans les anciennes écuries ».
 
« Ce que retient surtout le public, c’est que nous leur proposons des spectacles familiaux, dans des styles très divers. Il y en a donc pour tous les goûts », ajoute Claude-Henri Sellès, responsable municipal des expositions, spectacles et concerts.  Si tous les concerts ont fait le plein, au-delà parfois des espérances des organisateurs, à l’exemple de Michel Jonaz et CoverQueen qui ont rempli l’Arena Loire, les plus importants ont bien évidemment été donnés dans la prairie du Vissoir avec Jimmy Cliff le samedi 27 juin et « NRJ in The Park » le jeudi 9 juillet.

Après une interruption de 3 semaines, pendant la période la plus creuse des vacances d’été, le festival reprend ses droits ce samedi 22 août prochain, à 21h, au Vissoir avec « The Original Blues Brothers Band ». Qui ne connaît pas The Blues Brothers ? Ce groupe incontournable pour qui aime la musique soul, a été créé en 1976 par deux comédiens, humoristes et musiciens, John Belushi et Dan Aykroyd, lesquels amusaient la galerie dans l'émission de télévision Saturday Night Live sur la chaîne NBC aux USA. Associés à des musiciens de renom comme le guitariste Steve Cropper, le bassiste Donald Dunn et le guitariste Matt Murphy ils enregistrent leur premier album, « Briefcase Full of Blues », en 1978.  
 
C’est un film désormais culte - « The Blues Brothers » (1980), dans lequel apparaissent Aretha Franklin, James Brown, Cab Calloway, Ray Charles, John Lee Hooker, et bien d’autres « guest stars »- qui les fera connaitre. Sans John Belushi et Dan Aykroyd mais avec leurs musiciens "originaux", The Original Blues Brothers Band perpétue ce succès dans les salles les plus prestigieuses. « Ils devraient faire un tabac à Trélazé, pour peu que la météo soit de la partie », s’enthousiasme Marc Goua. « Ils ont tellement de costumes et d’instruments que nous allons être obligés de revoir la logistique en matière de transport ».

Après le Rythm & Blues, du violoncelle, du jazz et du rock énergique

Le concert sera suivi le lendemain 23 août à 17h, à l’Arena Loire par un rendez-vous classique, avec la violoncelliste franco-helvète Ophélie Gaillard. Elle sera accompagnée pour l'occasion de membres du collectif de solistes passionnés de musique baroque et d’instruments anciens, Pulcinella. Élue révélation soliste instrumentale aux Victoires de la Musique classique en 2003 et lauréate du concours Bach de Leipzig en 1998, la virtuose Ophélie Gaillard ne devrait pas laisser insensibles les oreilles du public angevin amateur de musique classique.
 
Puisque ce festival se targue d’accueillir tous les styles de musique, il laissera la scène de l’Arena Loire, le mardi 25 août au quintet de jazz  « Moutin Factory ». Ce groupe qui s’est illustré dans de nombreux festivals de jazz, en Europe et aux USA, et notamment au festival « Jazz in Marciac », sera de passage pour un concert unique dont les frères Moutin ont le secret.
 
Dans un autre genre, les organisateurs du Festival de Trélazé, à l’instar de la tournée « Star 80 » proposent leur propre plateau de ces chanteurs français qui ont trusté les hits parades avec parfois un seul titre. Sous le label « Stardust’80 live », les fans des années 80 pourront applaudir, le vendredi 28 août au Vissoir, Lio, Jean-Luc Lahaye, Imagination featuring Leee John, Santa Esméralda, Patrick Juvet, Pedro Castano, Thierry Pastor, Philippe Lavil, Plastic Bertrand et Yannick, pour un spectacle de 3h30 présenté par Laurent Petitguillaume. « La nostalgie est un créneau porteur, à l’occasion du 20e anniversaire du festival nous avons voulu mettre un coup de projecteur sur ces années qui ont enthousiasmé des milliers de fans et continuent de faire danser plusieurs générations », précisent les organisateurs.
 
Le festival se terminera, le samedi 29 août avec ce qui promet d'être le plus gros rendez-vous depuis la création du festival, le concert du groupe légendaire Status Quo. « Nous attendons tellement de monde que nous allons être obligés de rajouter des écrans vidéo et de fermer la route qui passe derrière le parc », précise le maire. Présent en juillet au festival (payant) de Poupet (Vendée), le groupe de boogie-hard rock britannique, créé en 1962 à Londres, devrait enflammer la scène du Vissoir. C’est tout au moins ce qu’espèrent les organisateurs.
 
Avec plus de 60 tubes classés dans les charts au Royaume-Uni, plus que tout autre groupe de rock, dont le mythique «  In The Army Now » ,  Status Quo qui ne comprend plus que deux membres du groupe original, Francis Rossi et Rick Parfitt, a su traverser les époques en produisant une musique énergique et efficace, teintée de bonne humeur communicative. Et pour ceux qui auraient des doutes, les ventes mondiales de disques du groupe excéderaient les 118 millions d'exemplaires, l'album le plus vendu est la compilation Rockin' All Over the Years (environ 7 millions d'exemplaires). En France le nombre d’albums vendu dépasse les 1.9 million et les singles, 925 000.

Après ce feu d’artifice de décibels, un spectacle pyrotechnique clôturera le 20e festival.
 
 





Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01
Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20







cookieassistant.com